• ...

    Ce livre est une apologie du bricolage… Bricolons donc la technologie en toute sérénité, sans culpabiliser ! Composons avec elle au quotidien, sans trop chercher à nous justifier ! Ce qui nous arrive tous les jours dans l’usage de la technologie est naturel et légitime (ignorer, oublier, tester, subir, répéter, recommencer) alors qu'on nous raconte que c'est facile et que nous n'avons pas besoin de bricoler (chapitre 2). Là, nous, auteurs, disons "stop mon gaillard", même les informaticiens n'y arrivent pas tous seuls et quand ils y arrivent, ils peuvent aussi se tromper (chapitre 3). Grâce à ce livre, nous tous, croyons moins aux beaux discours - ne vous fiez pas à ceux des auteurs d'ailleurs (post-face) -, nous nous renseignons un peu plus et allons discuter avec les développeurs sans nous considérer comme des idiots. Nous ne sommes pas des machines, que diable (chapitre 4) ! Nous sommes des individus, autonomes (chapitre 1)… peut-être, si on y réfléchit un peu… Et bien commençons par réfléchir justement ! Réfléchir et bricoler, quel beau programme, n'est-ce pas ?

    Et d’ailleurs, dans les revues de management et d’informatique, on parle de données, de statistiques, de communication, de méthodes, d'organisation… Quand donc parle-t-on des gens en chair et en os ? Depuis le temps que les sciences humaines et sociales se penchent sur la question, il serait temps de s'y intéresser de plus près, non ? Notre thèse est bien de défendre le bricolage que nous opérons au quotidien, nous, individus doués de paroles et d'affects, et cela grâce aux sciences humaines et sociales. Ne croyez pas que mobiliser la science pour cela est un paradoxe, nous allons vous le montrer. Le paradoxe est plutôt dans les mixtures qu'on tente de nous faire avaler sur les méthodes ou les technologies de plus en plus performantes et qui nous changeront la vie… Remarquez bien ce futur pernicieux ! Nous avons pour notre part choisi le présent tout en mobilisant le passé pour vous donner des clés qui vous (et nous) permettent de construire l'avenir. Nous ne parlons pas à votre place, nous donnons juste notre point de vue ! 

    ...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique